News


Les succes de Loulo-Gounkoto continuent de soutenir un developpement communautaire durable
Thursday, July 31, 2014

Loulo, Mali, 1 août 2014 - Le Complexe aurifère de Loulo-Gounkoto, la plus grande du genre au Mali et l’un des plus grands en Afrique continue d’aller de l’avant fermement pour accroitre sa production tout en maitrisant les couts a dit aujourd’hui Mark Bristow Directeur Exécutif de Randgold Resources qui détient 80% du complexe et l’Etat du Mali, les 20% restant.

Au cours d’une conférence de presse ce jour, Bristow a montré l’importance du complexe pour l’économie du pays en ce qu’il compte pour quelques 8% dans le PIB du pays.

En plus, de la contribution substantielle au trésor public sous forme de dividendes, taxes et redevances, les succès continus de Loulo-Gounkoto ont également permis de procurer divers avantages de changement dans la vie des communautés locales. Il a ajouté que cela était en ligne avec l’engagement de Randgold de partager la valeur créée avec toutes les parties prenantes y compris les populations des pays hôtes.

L’une des principales satisfactions à tirer de cette approche est la contribution significative de Randgold au développement des compétences au Mali à travers les programmes scolaires, la formation continue et le développement des plans de carrières. Comme un résultat direct de cet effort, Loulo-Gounkoto est dirigé et opéré par une équipe constituée presque exclusivement de maliens dans la mesure où 94% des travailleurs sont des maliens.

De plus, le complexe a mis en place des commissions locales pour diriger les investissements stratégiques en faveur des communautés qui comprennent l’eau potable, l’éducation, la santé primaire el la sécurité alimentaire. Les projets d’investissements sont entièrement gérés par la communauté sous la direction de Loulo-Gounkoto.

Une autre initiative est le développement des projets d’agrobusiness. Les comités de développement communautaires concernés sont transformés en coopératives qui au cours de ce mois vont sécuriser les terres agricoles sélectionnées par la communauté et testées par l’Institut d’Economie Rurale (IER). La construction du Centre de formation agricole va également débuter ce mois et quelques projets pilotes ont été identifiés comme unités de formation.

Pour booster l’économie locale, le complexe est en voie d’amener un service de micro finance pour aider dans le montage des petites initiatives d’affaires et particulièrement celles engagées par les femmes de la communauté. 

« Comme les deux principaux actionnaires du complexe, le Gouvernement et Randgold ont la responsabilité conjointe d’assurer qu’il continue de générer des revenus substantiels pour les communautés et le pays et non seulement pour le présent mais aussi pour les générations futures » a dit Bristow.

« Un des problèmes qui nous reste à résoudre ensemble est la menace que pose l’orpaillage illégal qui impacte négativement sur cette capacité à délivrer les bénéfices attendus et plus grave, met en péril l’intégrité d’un important patrimoine national et vital pour le Mali tout en endommageant l’environnement et les zones d’exploitation de la communauté. »


© Copyright 2015 - Randgold Resources Limited