News


L’etat de preparation a permis une prompte reponse au premier cas d’Ebola au Mali
Friday, October 24, 2014
Bamako, Mali, 24 Octobre 2014 - Une haute vigilance et une programmation soigneusement préparée a permis aux autorités maliennes d’agir rapidement pour identifier, traiter et contenir le premier cas confirmé d’Ebola a dit aujourd’hui Mark Bristow Directeur Exécutif de Randgold Resources qui possède et opère les mines d’or de Morila, Loulo et Gounkoto au Mali.
 
"Bristow a dit que la société était en relation très étroite avec la Directrice Nationale de la Santé, le Directeur Régional de la Santé de Kayes où le cas a été identifié ainsi qu’avec les ONG concernées et les autres membres du Groupe de Mobilisation du Secteur Privé contre Ebola".
 
« Nos informations indiquent que le malade est une jeune fille arrivée au Mali en provenance d’un pays de l’Afrique de l’ouest et qui présentait des symptômes évocateurs d’Ebola le 21 Octobre. Elle a été immédiatement présentée à l’unité pédiatrique de l’hôpital de Kayes où elle a été mise en quarantaine pendant que les agents de santé en contact avec son cas ont été mis sous observation.
 
Ebola a été confirmé le 23 Octobre pendant que des recherches étaient en cours par rapport à d’éventuels contacts. A ce jour, quelques 50 personnes ont été placées en quarantaine et les investigations sont en cours.
 
Nous avons eu l’assurance des autorités en charge que la situation est sous contrôle et nous continuons de gérer attentivement le cas » a dit Bristow.
 
Bien avant l’identification de ce cas, Randgold s’était mobilisée dans une large campagne de protection de ses employés et des communautés hôtes contre Ebola a- t-il ajouté.
 
Un comité de crise regroupant les médecins chefs des cliniques des mines de Randgold a été mis en place pour superviser la campagne. Ces médecins sont tous originaires de l’Afrique de l’Ouest et sont en conséquence familiers avec les maladies tropicales.
 
De plus, le docteur Haladou Manirou a rejoint le Groupe de Mobilisation du Secteur Privé contre Ebola qui coordonne la réponse du secteur privé face au problème.
 
« Le comité de crise se réuni chaque semaine et il est en contact permanent avec les gouvernements des pays hôtes, l’Organisation Mondiale de la Santé et autres ONG qui gèrent la situation afin de s’assurer que nous sommes parfaitement au courant de l’état de l’épidémie et que les mesures adéquates sont prises pour la contenir » a dit Bristow.
 
« Nous avons intégré nos propres programmes de prévention avec ceux de nos pays hôtes et équipé tous nos sites de kits de désinfection, d’ unités mobiles d’isolement et de thermomètres infra rouge de contrôle de température. Nous avons également formé notre staff médical et le personnel des centres de santé locaux dans l’identification et le traitement des cas suspects d’Ebola».
 
Bristow a dit que la sensibilisation est la clé de la prévention ou de l’identification précoce de la maladie et à cet effet, Randgold continue de sensibiliser intensivement ses propres travailleurs aussi bien que les communautés environnantes à la manifestation et au traitement des symptômes d’Ebola à travers des rencontres quotidiennes de mise à jour d’informations, des émissions de radio et une ligne d’urgence de 24h/24h. Une attention soutenue permettra de gérer rapidement et de façon efficace, tout cas suspect.

© Copyright 2015 - Randgold Resources Limited