News


Randgold continue d’investir à Loulo
Wednesday, July 29, 2015

Loulo, Mali, le 29 juillet 2015 - Dans le cadre de ses efforts constants déployés pour réduire les coûts et former une équipe minière malienne polyvalente à la mine de Loulo, Randgold Resources s’apprête à reprendre en main, les opérations d’exploitation minière souterraine à Yalea et Gara a déclaré aujourd’hui le directeur exécutif Mark Bristow. Cette transition de la mine de Loulo vers le statut d’exploitant minier direct a commencé au mois d’avril de cette année.

S’adressant aux médias locaux lors d’une visite sur le site, Bristow a indiqué que la mine de Loulo était passée de deux mines à ciel ouvert à une opération qui comprend actuellement deux mines souterraines de classe mondiale et dans la foulée, a également donné naissance à la mine voisine de Gounkoto. Le complexe minier Loulo-Gounkoto est aujourd’hui classé parmi les plus grandes mines du genre dans le monde et constitue un pilier de l’économie malienne.

« Le complexe a déjà versé près de $700 millions en taxes, redevances et dividendes à l’État et injecté $1.9 milliard supplémentaires dans l’économie par le biais de paiements aux fournisseurs locaux, aux sous-traitants et aux employés. Randgold continue d’injecter des capitaux importants dans ce projet de Loulo, non seulement pour le développement des mines de Yalea et de Gara mais aussi pour la mise en œuvre d’un large éventail de projets visant à moderniser et améliorer les opérations minières et à prolonger la durée de vie de ces mines. »

« Le passage au statut d’exploitant minier direct ainsi que l’installation d’une centrale moyenne tension qui augmentera la capacité de production d’électricité de la mine de Loulo à un prix très compétitif font parties de cette stratégie. Nous nous attelons également à augmenter les réserves et les ressources à travers l’exploration continuelle dans le périmètre du permis autour des mines pour compenser l’épuisement des mines déjà exploitées. L’exploration en cours a permis de recenser une cible potentielle de haute teneur à la Crête de Yalea Sud et des extensions vers le gisement de Yalea, tandis que le potentiel de conversion de ressources à Gara pourrait ajouter 600 000 onces d’or aux ressources inférées, » affirme-t-il.

En outre, Bristow a déclaré qu’au cours des 20 dernières années, l’industrie minière avait impulsé la transformation visible de l’économie malienne et, pour sa part, Randgold reste déterminée à travailler en partenariat avec le Gouvernement et le peuple malien pour bâtir l’industrie et en tirer les avantages durables qu’elle est capable de générer.

« Toutefois, de plus grands investissements nécessiteraient le maintien d’un code minier attractif et la création d’un environnement fiscal favorable ainsi que l’assurance que les accords et conventions conclus seront respectés, » a-t-il déclaré.


© Copyright 2015 - Randgold Resources Limited